SERVICES SPECIAUX en ALGERIE Général AUSSARESSES

, par  mansion , popularité : 7%

La guerre venait de commencer en Algérie depuis quelques mois. Le gouvernement MENDES FRANCE décida de faire preuve de fermeté et son ministre de l’intérieur, François MITTERAND, déclara le 12 Novembre 1954 à l’assemblée nationale que le gouvernement n’admettrait pas de négociations avec les ennemis de la patrie.

Fin janvier 1955 Paul AUSSARESSES est affecté à la 41ème DB à Philippeville et se voit confier la responsabilité du 2ème bureau (renseignements/action).

Après la France Libre, l’Indochine, le 11ème Choc, le SDECE, il se trouve entrainé dans une mission qui allait s’avérait exceptionnelle : vaincre le terrorisme du FLN.

Paul AUSSARESSES, homme de l’ombre, avait fait voeu de silence et ses secrets auraient pu disparaitre avec lui.
Peu de gens savaient son rôle en Algérie.

Dans ce livre il raconte 2 épisodes essentiels de cette guerre où il a eu un rôle décisif :

- le 18 juin 1955 il brisera l’assaut du FLN sur
Phillipeville, évitant un carnage de la population.

- Cette efficacité lui vaudra d’être appelé en 1957 par
le général MASSU pour gagner la "bataille d’ALGER" et
éradiquer le terrorisme de la ville.

Sans complaisance il dit la vérité : le terrorisme, la torture, les exécutions sommaires.