Notre rencontre avec Jean-Claude Thiodet alias Chibani. Témoignages de retrouvailles

, popularité : 14%

De nos vacances dans l’Ardèche en ce mois de septembre 2008, nous garderons le souvenir d’une région vallonnée, verte, peu de villes, mais plutôt de grands villages.

Ce séjour nous a donné l’occasion de retourner àBuis-les-Baronnies (26), que nous avions connu il y a environ 20 ans. Et depuis ce village de la Drôme, nous avons décidé d’aller faire un petit coucou ànotre ami Jean-Claude Thiodet àOrange, les vacances c’est pour visiter et pour rencontrer des gens sympas.

Arrivés àOrange, nous avons recherché un lieu facile d’accès et j’ai composé le n° du portable de Chibani, j’ai eu la messagerie. Mais immédiatement après avoir raccroché, mon portable sonnait :
- Â« Chibani, c’est Geneviève, je suis àOrange pour la demie-journée Â ».
- Â« Oui, mais quelle Geneviève ? Â » (ce qui laisse àsupposer qu’il en connaît beaucoup !). je réponds « GG de pieds-noirs info Â ».

Et là, immédiatement, il me demande où nous sommes et me dit qu’il vient nous rejoindre.

Nous n’avons pas attendu longtemps, pourtant il ne savait pas que nous allions lui rendre visite, mais était déjàprêt.

Le temps de garer sa voiture, et nous voilàretrouvés ! ou trouvés, devrais-je dire !

Comme dit un animateur de la télé « que du bonheur Â » ! J’étais vraiment contente de le connaître enfin, je peux dire que je le connaissais déjàun peu par skype, par le net, et la messagerie, mais son accueil a été des plus chaleureux, et nous avons parlé du site bien sà»r, du chef (Marc), du journal, de l’Algérie (incontournable !).

Jacques a participé aussi ànotre conversation et rencontrer Chibani lui a fait très plaisir, je dois même dire que si nous avons « poussé Â » la Piegot jusqu’àOrange, c’est àl’initiative de Jacques.

Le projet de Jacques, d’écrire un livre sur les AVC a été abordé et largement encouragé par Chibani.

J’ajoute àmon « palmarès Â » de rencontres de membres du site, celle de Chibani avec beaucoup de plaisir, après Bertrand, Annie, Renée, René Magin, Daniel Santoro, Patricia Budo.
Je remercie Marc encore une fois de nous avoir fait nous connaître, virtuellement, puis réellement, je le remercie d’avoir créé « une Algérie virtuelle Â » (comme le dit Coco) où nous avons le plaisir de nous rencontrer, et j’espère bien ne pas m’arrêter en si bon chemin.