La GUERRE en ALGERIE

, par  mansion , popularité : 9%

- "Leurs grands-pères étaient partis en 1914 en chantant A Berlin ! et leurs pères en avaient fait autant en septembre 1939.

- Eux, les appelés et rappelés d’Algérie des années 1954 à 1962, n’avaient rien à chanter sur les quais de Marseille, Port-Vendres, Toulon et Sète. Avaient-ils même un ennemi puisqu’ils ne partaient pas à la guerre ? On leur avait appris que l’Algérie était composée de trois départements français. Soldats de la République, ils devaient y maintenir l’ordre.


- C’était pourtant bien une guerre, l’Algérie ! 2.700.000 Français y ont participé de novembre 1954 à juillet 1962, près de 27.000 d’entre eux sont morts et 70.000 y ont été blessés. Et puis il y a ceux qui en sont revenus à jamais marqués.


- C’est pour ces appelés que j’ai écrit ce livre. Ils avaient vingt ans. Cette guerre, comme eux, je l’ai livrée sans haine. Je n’ai pas voulu plaider pour quoi que ce soit, pour qui que ce soit, mais brosser le portrait de huit années de guerre pour montrer comment l’a vécue notre jeunesse.


- Pour exorciser ce blues étrange qui nous hante nous les anciens d’Algérie et que personne n’entend."