Couscous, Paëllas et Destins

Accueil > Bibliographie > Romans > L’OFFICIER PERDU

L’OFFICIER PERDU

vendredi 4 novembre 2005, par mansion

Un capitaine de la LEGION, déserteur et membre de l’OAS, est interné à La SANTE.

Il profite de son oisiveté forcée pour réfléchir plus profondément.

Jusqu’ici il agissait par instinct. Sa méditation solitaire le pousse à renier toutes les valeurs traditionnelles pour lesquelles il a combattu.

Il va découvrir une nouvelle raison de vivre ....

Ce roman mêle l’imaginaire au réel, les souvenirs aux rêves. Il est difficile de faire la différence entre ce qui s’est passé et le reste.

C’est un roman captivant pour ceux qui ont connu cette époque.