ELISA la MALTAISE

, par  mansion , popularité : 6%

- 1830, Algérie ... une page d’histoire commence, politique, économique et humaine. Un épisode de l’histoire de notre pays où Allemands, Suisses, Italiens, Espagnols et Français vont s’installer dans ce pays qui pourrait bien être leur Eldorado.

- Et puis il y eut les Maltais, élément sans lequel la population venue d’Europe n’aurait été ce qu’elle fut. Arrivés de leur archipel surpeuplé, aux mains d’un occupant anglais hautain, Maltais et Gozitans ont été parmi les tous premiers à suivre l’Armée Française dans son avance sur le territoire d’un pays qui s’ouvre à l’Occident.

- Ils arriveront toujours plus nombreux, s’installant dans l’est algérien, surtout, vers Bône, Philippeville, Constantine, La Calle et dans la capitale, Alger.
C’est eux qui fourniront en partie la masse des petits métiers, d’abord, des agriculteurs et des éleveurs.

- Quatrième en importance, le groupe des Européens maltais s’est totalement intégré dans cette population d’outre Méditerranée qu’on appellera plus tard, les Pieds-Noirs. Les colons français rencontrèrent des hommes et des femmes pleins de courage et de ténacité ; Juifs concurrencés dans le domaine de l’argent ; Arabes dont ils étaient très proches, au début, grâce à la langue, mais à qui ces fervents catholiques posaient problème ; la France, enfin qui a su les intégrer et les incorporer lors des conflits mondiaux.

- Avec Rue des Maltais consacré aux Maltais de Tunisie, Elisa la Maltaise, retrace l’histoire des Maltais d’Algérie qui complète celle des Espagnols, des Italiens, des Allemands et des Suisses.

Qui sont-ils ? Pourquoi ont-ils choisi l’Algérie ? Comment s’intégreront-ils ? C’est leur saga que raconte Marc DONATO, devenu épris d’Elisa, la Maltaise.

Le lecteur trouvera également l’explication des noms de lieux de Malte le sens des noms de familles maltaises.

Un document unique sur le sujet.