Du FLN à l’ OAS

, par  mansion , popularité : 7%

- La vie de Rémy Madoui tient du roman d’aventures. A seize ans, en 1955, le jeune algérien quitte sa famille pour monter au maquis FLN. Pendant cinq ans, il est un fellagha, dans des unités de combat, avant de devenir officier des services de renseignement de la wilaya 4, celle de l’Algérois.

- En 1960, au cours d’une purge interne au FLN qui fait des milliers de victimes, il est arrêté et torturé par les siens. Il réussit à s’évader et à rejoindre un poste militaire français. Il choisit alors de continuer la lutte armée contre le FLN qui, à ses yeux, ne défend plus le peuple algérien. Sous-lieutenant dans un commando, il combat dans la région où il était maquisard, contre ses anciens amis.

- En 1962, en désespoir de cause, il déserte et rejoint le maquis OAS de l’Ouarsenis. Fait prisonnier, jugé, il purge une peine de deux ans de prison.

- A travers cet itinéraire invraisemblable, Rémy Madoui offre un témoignage inédit sur la vie des maquisards du FLN.

- Il raconte de l’intérieur l’« Affaire Si Salah » de la wilaya 4 à laquelle il a été mêlé. Il montre la lutte interne au FLN entre modérés et extrémistes, intérieur et extérieur, politiques et militaristes. Ce récit de la prise de pouvoir par l’aile radicale du FLN permet un éclairage indispensable sur l’évolution de l’Algérie après l’indépendance.

Les Éditions du Seuil. Vous pouvez aussi commander ce livre chez "Amazon France".