De METZ à ALGER

, par  mansion , popularité : 10%

- Il reste peu récits qui font revivre la vie des soldats de l’armée d’Afrique. C’était pour la plupart des paysans, qu’un sort malheureux avait fait tirer le mauvais numéro
au moment de l’incorporation, et qui se sont retrouvés dans un pays inconnu et inhospitalier où il faisait trop chaudret.

* Ils étaient entourés d’une population indifférente et souvent hostile.

- Le livre est tiré du carnet de route du soldat Jean Baptiste Bousse, Né à Metz le 13 avril 1820. Tiré au sort, il part pour l’Afrique le 1er avril 1845.

- Son histoire est racontée d’une magnière sublime.