DE LA HAINE et de LA PEUR

, par  mansion , popularité : 4%

Né à Bône, Albert BUONO fait ses études secondaires au lycée Saint Augustin. Mobilisé à dix neuf ans, il prend
part à toutes les campagnes de l’Armée d’Afrique. Après la guerre, revenu en Algérie il entre dans l’enseignement public puis est nommé directeur d’école à Lamy, un village proche de la frontière tunisienne où se situe l’action de son premier roman. Parallèlement, il prépare une licence de lettres.
Après l’indépendance de l’Algérie, c’est l’exode. Il est affecté à Angers où il termine sa carrière comme professeur de lettres modernes.

SOMMAIRE DE L’OUVRAGE

Octobre 1955. Rachid, le " fou " du village de Sidi Bou Djahir près de la frontière tunisienne prophétise :
" Frères ! le malheur est sur vous ! Le grand boucher est arrivé. Bientôt, vos ongles ne vous suffiront plus
pour pleurer ! Vous vous déchirerez le visage avec des cardes ! "

Quelques mois plus tard le Boucher a fait son oeuvre. Le village est devenu la proie de la terreur, le théâtre
d’horribles attentats.

Claude Scala, le jeune maître d’école, vainement idéaliste et son épouse métropolitaine Jeanne, tentent de résister à la peur et à la haine qui sapent leur amour et finissent par anéantir leur foyer.

Ce récit évoque une chronique-témoignage de la vie du bled en Algérie pendant la guerre. Il est authentiqu, comporte des accents émouvants et des cris déchirants de la révolte.

Mentionnée en deuxième ligne du Grand Prix Littéraire de l’Algérie 1958 cette OEuvre tragique reste d’actualité
et s’avère un document majeur sur le drame algérien qui a imprégné notre destin.

Dans ce village qu’ils aiment, un instituteur pied noir, Claude Scala, sa femme Jeanne, une Métropolitaine,
trois enfants dont l’un Gérard, vient de naître. Le ménage très uni, quelques mois plus tard, est irrémédiablement brisé. Il n’a pu résister à la haine et à la peur. L’enfant dernier-né est tué par une balle
perdue

Jeanne désespérée rejoint la Métropole. Instituteur idéaliste, qui croit à sa mission, " accroché non
seulement à l’Algérie, mais au lieu même du désastre ", Claude Scala voudrait savoir pour se venger mais il est
abattu en pleine classe " sous les regards horrifiés " de ses élèves. Une enquête est ouverte ...